1 mai1

Un beau soleil aujourd'hui, qui nous a permis d'investir le jardin...Il faut dire qu'avec le début de printemps qu'on a eu, dire que nous sommes en retard est un doux euphémisme ! Alors après une petite ballade pour contempler les fleurs qui apparaissent et faire l'état des lieux, il a bien fallu remonter ses manches (bon, j'ai l'air de râler mais en réalité, j'adore ça ! Et puis quand je rentre de vacances, je suis toujours prise d'une frénésie d'actions...)

1 mai2

Les tomates sont installées sous la serre, pour tenir compagnie aux salades qui ont pris une belle ampleur. Les parterres reprennent une allure correcte après un hiver bien humide et les bourgeons se bousculent un peu partout pour être au premier rang du spectacle...Les chats ont cessé leur bouderie (chez toi aussi, ami(e) lecteur/trice, les chats boudent 2 ou 3 jours quand tu rentres de vacances?) quoique dans le regard de Victor, le chat de la photo, on sent encore un peu de rancoeur, non ? (mais rassures-toi, lecteur/trice, je n'abandonne pas mes chats quand je pars en vacances: ils ont accés au garage et mon adorable voisine vient les nourrir tous les jours)

1 mai3

Les fraisiers sont plantés, le potager est fraîchement labouré (eh oui, je t'avais dit qu'on était vraiment en retard !) et le compost est étalé un peu partout au pied des arbres fruitiers. A part dans la serre, aucun légume n'a encore été installé au potager, je crois bien que c'est la première année que ça m'arrive !

1 mai4

Et bien sûr, ces occupations jardinières débordent dans mon atelier où une nouvelle lapinette tilda vient de faire son apparition. Pour s'accorder au jardin, je lui ai fait une petite robe fleurie (ouais bon d'accord, le tissu fleuri ne saute pas aux yeux, mais si si en vrai, y a pleins de fleurs dans le bas de la robe...)

1 mai5

1 mai6

1 mai7

Un 1er mai bien agréable qui je l'espère sera à l'image du joli mois de mai...Par contre, aucun signe de vie des pieds de muguet plantés il y a deux ans dans le potager: soit ils hibernent encore, soit ils couvent sous un amas de mauvaises herbes dans un parterre pas encore défriché...Mais pour le savoir, il faudra attendre un peu car demain, c'est retour au boulot (le vrai, ggrrrr...)